Ados et sommeil : mode d’emploi

Des données inquiétantes

Le sommeil occupe le tiers de notre vie. S’il est essentiel à notre équilibre, sa qualité peut être altérée. D’après les dernières études et enquêtes sur les habitudes de sommeil des jeunes, leur temps de sommeil diminue, et cela touche des enfants de plus en plus jeunes. Stress, écrans, cannabis, alcool, tabac, cadre familial, etc. les causes sont nombreuses !

Le sommeil, mode d’emploi

Dormir… À quoi ça sert ? Il y a tant de choses à faire. Pourtant le sommeil occupe le tiers de notre vie, ce n’est pas sans raison ! Bien dormir c’est bien vivre aussi : grandir, se réparer, se construire, apprendre, comprendre… À tout âge le sommeil est important. Dormir au bon moment et en quantité suffisante, sont les étapes nécessaires pour réussir et optimiser ses performances.

Pour sensibiliser les jeunes (et leurs parents) sur la nécessité et la manière de prendre soin de leur sommeil, le Réseau Morphée, consacré aux troubles chroniques du sommeil, a édité la brochure LE SOMMEIL : mode d’emploi à destination des jeunes et de leurs parents.

Recommandations « Spéciales Parents »

Les parents doivent éviter les attitudes qui isolent leurs enfants et ne pas rendre la situation encore plus dure à vivre.

Rien ne sert de :

– Culpabiliser ou harceler l’adolescent (souvent parce que les parents sont eux-mêmes angoissés) en disant : « Tu n’es même pas capable de te lever. »

– Faire la morale en disant : « Tu trouves ça bien ? » ou « Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt. »

– Tenir un discours décourageant et alarmiste : « Tu n’arriveras jamais à bosser. »

Il est préférable de :

– Parler du problème, en dehors des moments où il se pose pour chercher et trouver des solutions ensemble.

– Demander à l’adolescent comment il pense pouvoir être aidé.

– Se demander si les parents ne sont pas un peu en cause dans ces problèmes de rythme du sommeil : Activités professionnelles qui prennent trop de temps ; Dîner trop tardif ; Mauvaise organisation de la maison ; Horaires des repas qui changent tous les jours ou pas d’horaire du tout ; Téléviseurs ou ordinateurs dans toutes les pièces.

Il convient de chercher en famille des solutions que tout le monde peut accepter. Par exemple :Quelle est l’heure commune à partir de laquelle nous pouvons tous arrêter de téléphoner, de chatter sur Internet, etc. ?

Ouvre l’œil sur ton sommeil !

C’est le thème 2018 de la journée du sommeil. Le Réseau Morphée contribue à l’organisation d’une après-midi consacrée au sommeil des jeunes en tant que problème de santé publique.

Ressources

Le réseau Morphée propose d’autres ressources qu vous pourrez retrouver sur cette page.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :