Bientôt une loi contre la fessée et les humiliations ?

Le 20 avril, les députés Édith Gueugneau et François-Michel Lambert ont tenu une conférence de presse à l’Assemblée Nationale pour présenter le projet de proposition de loi visant à abolir la violence faite aux enfants.

Ce texte vise à modifier le code civil, en complétant la notion de l’autorité parentale et notamment en excluant tout recours aux violences :

Nul, pas même le ou les titulaires de l’autorité parentale, n’a le droit d’user de violence physique, d’infliger des châtiments corporels et des souffrances morales, ou de recourir à toute autre forme d’humiliation envers un enfant.

Ce n’est pas la première proposition de loi en ce sens : 2 propositions allant en ce sens (en 2010 et 2014) ont déjà été rejetées par l’Assemblée nationale.

Cette loi sera accompagnée de mesures d’accompagnement et de nombreuses informations. Un « livret des parents« , depuis peu envoyé par les Caf pendant la grossesse va dans ce sens.

PPLVEO-image

L’information ne suffit pas. Je me joins à l’Ovéo pour soutenir cette proposition de loi, parce qu’il n’y a pas de violence acceptable et que l’enfant a autant le droit au respect de sa dignité et de son intégrité physique que l’adulte.

Lire le dossier de presse de l’Ovéo.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Bientôt une loi contre la fessée et les humiliations ?”

%d blogueurs aiment cette page :