Un·e enfant difficile a toujours quelque chose à nous dire

« Aujourd’hui, les enfants sont insupportables »
« Les parents ne savent plus les éduquer »
« Des enfants difficiles, il y en a de plus en plus »…

Ces petites phrases circulent régulièrement dans les médias, à l’école, au sein des familles et pourtant, cela n’aide personne.

Un·e enfant « difficile » est très souvent un·e enfant qui, pour de multiples raisons, ne trouve pas ou plus les mots pour exprimer ce qui l’habite, ses émotions, sa souffrance, etc. Il·elle vient alors interpeller les adultes qui l’entourent par des actes, des comportements agités, s’oppose en permanence, etc.

Par le biais d’une campagne adressée à tous les adultes, Yapaka déplie la complexité de ce qui se joue dans chaque situation et invite à découvrir les pistes, initiatives locales qui permettent de retrouver un peu d’élan quand la situation devient trop enkystée.

La campagne « Un enfant difficile a toujours quelque chose à nous dire » se décline en quatre supports.

Photo : Pedro Ribeiro SimõesCertains droits réservés

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :