Leçon de discrimination

Pour sensibiliser ses élèves aux mécanismes de la discrimination, une institutrice québécoise s’est livrée à une expérience bouleversante. Elle a séparé sa classe en deux groupes, les petits et les grands. Pendant une journée, elle a systématiquement favorisé le groupe des petits. Et le lendemain, elle a donné tous les privilèges aux grands. L’exercice a fonctionné de façon sidérante : qu’ils tiennent le rôle des bourreaux ou de lui des victimes, les enfants se sont totalement pliés aux règles de la ségrégation.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :