Nomade

Michèle Bernard.
Petit enfant nouveau-né

Adore se promener

Nomade
Sur des hanches balancer
Ou sur un ventre danser
Nomade
Petit enfant du désert
Vogue, vogue sur sa mère
Nomade
Elle ne le pose jamais
Le sable l’engloutirait
NomadeIl ne sait rien des frontières
Il marche avec la lumière
Nomade
Il a pour toute prison
La ligne de l’horizon
Nomade
Maman, n’arrête jamais
La promenade entamée
Nomade
Enfants, ne tuez jamais
En vous ce désir nommé
Nomade

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :